Le rêve de Simplikevich boucle la boucle

(Rugby News Service) Mercredi 5 octobre 2011
 
Le rêve de Simplikevich boucle la boucle
Denis Simplikevich a disputé ses premiers matches de Coupe du Monde cette année avec la Russie, inscrivant même deux essais.

AUCKLAND, le 5 octobre – Denis Simplikevich n’oubliera jamais cette Coupe du Monde 2011. Le jeune joueur de 20 ans aura signé ses débuts internationaux d’un essai contre l’Irlande avant de récidiver quelques jours plus tard face à l’Australie.

L’ailier a cru entrer « dans un autre monde » quand il a foulé pour la première fois la pelouse du Rotorua International Stadium le 25 septembre dernier pour défier l’Irlande. Il faut dire que quatre mois plus tôt, il jouait l’IRB Junior World Rugby Trophy.

Lors de cette compétition qui s’est déroulée en Géorgie, Simplikevich a été un des joueurs les plus en vue. Titulaire à l’arrière de l’équipe russe des juniors, il a ainsi inscrit cinq des six essais de la Russie, dont trois face aux Etats-Unis.

Malgré ses bonnes performances, Simplikevich était loin de penser à intégrer l’équipe russe présente en Nouvelle-Zélande. « Je ne pensais vraiment pas jouer cette Coupe du Monde », avoue-t-il.

Le rêve est devenu réalité pour le jeune Russe lorsqu’il a été invité à rejoindre tardivement ses futurs coéquipiers réunis en stage à Sotchi. Il ne pensait pas pour autant être retenu au final parmi les 30 qui s’envoleraient pour la Nouvelle-Zélande. Et pourtant.

Dans un autre monde

« Au départ, je ne pouvais pas croire que je faisais partie de cette équipe. Quand j’ai vu la vidéo qui présentait la sélection, je n’ai pas vu que j’étais dedans. Ce n’est qu’une fois que j’ai vu les photos que j’ai réalisé que j’étais dans l’équipe », se souvient Simplikevich.

Ce dernier ne s’est pas contenté d’une présence symbolique en Nouvelle-Zélande, il n’a pas été cantonné à un rôle de porteur d’eau. Ainsi, c’est avec un bonheur infini qu’il a appris sa titularisation pour le match contre l'Australie après être entré en cours de jeu face à l’Irlande.

« J’avais énormément envie de jouer et plus particulièrement ce match (contre l’Irlande). Mes premiers souvenirs (sur mes débuts) commencent par les premières secondes où j’ai foulé la pelouse puis quand j’ai commencé à chanter notre hymne. J’ai alors réalisé que j’étais sur une autre planète », se souvient-il avant d’ajouter : « Je n’avais jamais joué devant autant de monde qui supportait le rugby et pas seulement une équipe. »

Les débuts de Simplikevich dans cette Coupe du Monde de rugby 2011 permet à la Russie de devenir le dernier pays parmi ceux participants à cette compétition à voir un de ses joueurs ayant participé à la Coupe du Monde des moins de 20 ans ou à l’IRB Junior World Rugby Trophy promu dans la grand-messe du rugby mondial.

Le premier a été le joueur des Tonga, l’ailier Viliame Iongi, lors du match d’ouverture contre la Nouvelle-Zélande. Celui-ci avait participé à la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2009. Il avait connu le grand honneur de jouer à l’Eden Park quelques minutes avant le Néo-Zélandais Sam Whitelock, qui avait remporté la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2008 avec les All Blacks.

Le dernier joueur à avoir connu pareille promotion est Zac Guildford. Le double champion du monde juniors a réalisé des débuts tonitruants chez les grands, inscrivant quatre essais lors de la victoire 79-15 de la Nouvelle-Zélande sur le Canada dimanche dernier.

56 promus

Guildford est le dernier des 56 joueurs promus d’une des compétitions juniors à avoir rejoint cette Coupe du Monde de rugby 2011. Ils sont 47 à avoir disputé la Coupe du Monde des moins de 20 ans et neuf la Junior World Rugby Trophy.

Un d’entre eux, c’est même offert un record. Le Gallois Sam Warburton, est ainsi devenu le plus jeune capitaine d’une équipe en Coupe du Monde. Il emmenait déjà son pays lors de la Coupe du Monde des moins de 20 ans au pays de Galles en 2008, tout comme le flanker australien David Pocock.

Ces deux joueurs pourraient être rejoints par Aaron Cruden, qui était à la tête de l’équipe néo-zélandaise lors de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2009 au Japon, compétition à l’issue de laquelle il a été nommé junior de l’année par l’IRB. Aaron Cruden a rejoint les All Blacks en début de semaine après le forfait sur blessure de Dan Carter.

Parmi les autres joueurs concernés par cette promotion, on compte les demis de mêlée Joe Simpson et Jeremy Sua, qui, à l’image de Simplikevich, ont vécu leur premier match dans cette Coupe du Monde de rugby 2011 en entrant comme remplaçant respectivement lors de la victoire de l’Angleterre sur la Géorgie et de la défaite des Samoa face au pays de Galles.

Ils pourraient être rejoint par le Français Jean Marc Doussain, capitaine de l’équipe de France des moins de 20 ans cette année et qui a rejoint les Bleus après le forfait sur blessure de David Skrela mais qui n’a pas encore été retenu sur une feuille de match. La France a aussi dans ses rangs Morgan Parra, qui avait participé à la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2008.

Ils sont 28 joueurs à avoir participé aux compétitions juniors à être toujours en course au stade des quarts de finale de cette Coupe du Monde. Mais la question reste entière, qui sera le premier à soulever le Trophée Webb Ellis le 23 octobre prochain ?

RNS kb/gy/rg/cl/mp

 

 

Fédération
Site Internetsamoarugbyunion.ws
Equipes
imgThumb
Dernières photos
  • Samoa team - RSA v SAM
  • Paul Williams - RSA v SAM
  • George Stowers - RSA v SAM
  • Frans Steyn - RSA v SAM
  • Pat Lambie - RSA v SAM
  • Kahn Fotuali'i - RSA v SAM
Statistiques
Record matchs joués
Brian Lima
18
Record points
Silao Leaega
62
Record essais
Brian Lima
10

Facebook
YouTube
Twitter
Flickr
RSS
 
Offres d'activités pour les médias
Media info
All IRB releases
RNZ 2011 Newsletter
 
Tournament Suppliers
International Rugby Board  | Renoncement | Charte de confidentialité | Aide | Nous contacter